décembre 2005

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

RadioBongoo

Favoritisme

2005.12.09

Ad augusta per angusta (Un touriste au Palais Royal)

Conseil d'Etat, jeudi 8 décembre 2005, 10h25.

Mais où est l'Intérieur ? c'est vous ? Allons bon, j'ai perdu l'Intérieur ! Mais alors hum vous êtes qui, là, vous ? La Justice ? Bon, tant mieux... Je vais aller voir si je trouve pas Rolin...

Sourire avenant plateforme d options binaires, mais mains prudemment crispées sur son porte-document et son  stylo, celle qui officiera comme secrétaire de séance est pour l'instant très occuppée (pour ne pas dire débordée) par la petite trentaine de personnes qui patiente dans le vestibule d'entrée du Palais-Royal. Car il faut s'assurer que les toutes les parties sont bien là avant de lancer ce petit troupeau indiscipliné à travers les couloirs tortueux du Conseil d'Etat jusqu'à la salle d'audience.


Deux jeunes trentenaires aux allures de bobo parisiens arborent un air blasé en parcourant le Canard enchaîné de la veille, on discute "rendez-vous", "contacts avec le collectif",  "jugement du Conseil d'Etat". Pas de doute, c'est la presse.

Du côté des requérants, le professeur Rolin, silouhette haute et figure pincée, se détache. Les cheveux mi-longs virevoltants, il se meut doucement au milieu d'un groupe d'étudiants et de jeunes collègues qui forme autour de lui un sympathique petit cercle d'où l'on perçoit bruissements d'encouragements et termes chantants du droit des libertés publiques.

Mais ils auraient tort de se réjouir trop vite, nos jeunes amis, car voici s'avancer les redoutables (et capillairemet tout de suite plus dégarnis) serviteurs de l'Etat, dépéchés en nombre par l'administration. Pour l'Intérieur, Stéphane Fratacci, ("directeur des libertés publiques et des affaires juridiques", bref grosse pointure), il était donc bien arrivé, mais il se cachait, le fourbe ! Il est épaulé d'un fort peu riant représentant de la Chancellerie (le Ministère de la Justice), et d'un encore moins amène misi dominici du Secrétariat Général du gouvernement.


Montons les degrés grand escalier (oh un sapin qui clignote), traversons la salle des Conflits (très émouvant, <troll>quand je pense que Jacques Toubon s'est assis dans un de ces sièges</troll>), et nous voilà arrivés dans la salle bleu-blanc-or de la Section des Finances. Très cosy.

Salle

Grosses lunette carrées, le Président binaire Genevois arrive (tiens, on ne se lève pas pour accueillir le juge administratif), l'audience publique réunie par le juge des référés pour que les parties puissent débattre oralement de leurs arguments peut commencer.

Le juge administratif ordonnera-t-il lui même la suspension de l’état d’urgence ? Enjoindra-t-il au Président de la République de le faire ? Le professeur Rolin proposera-t-il au représentant du Ministre de l'Intérieur de vider une fois pour toutes leur légère divergence de vue dans un combat singulier ("catch, boue et cotons-tiges géants") ?
Mystèeeeeeeere...

(...)

2005.12.04

Tartinutellathon

66 points ! Victoire !

Merci, merci pour vos dons, merci pour vos promesses de dons, merci à mes camardes d'étage qui n'écoutant que leur devoir se sont consciencieusement gavés de crèpes pots après pots, et merci aux quelques blogueurs (coucou Tarvalanion !) et lecteurs qui m'ont fait parvenir leurs points...

Jour après jour, grâce à vous, c'est l'héroïsme du quotiden de l'espoir de le solidarité de l'avenir de ma vie qui progressera un peu plus chaque matin!

Purée, j'espère que les stocks sont pas épuisés !

2005.11.30

Jus d'orange et Maledizione, mais alors sans les singes.

Tandis que j'hiberne doucement, Kozlika et Zvezdo battent le rappel de l'opération "prosélytes lyriques". A vos agendas donc, et pas d'excuses pour les timides cette fois ci, car voilà deux opéras particulièrement "faciles d'accès". L'inscription et le choix des dates se fera chez Anne sur son Wiki. N'hésitez pas, c'est fastoche, il suffit de recopier ce qu'ont fait les autres.

  • L'Amour des Trois oranges, (Prokofiev, 1921) fin décembre. Jamais vu, mais j'en ai toujours entendu dire beaucoup de bien. (Et c'est l'oeuvre que la direction a choisi pour promouvoir l'ouverture de l'Opéra au jeune public)
  • Rigoletto, (Verdi, 1852), en mars 2006. Sur la trame d'Hugo, un must parsemé de tubes, une mise en scène honnête, agréable, et classique  Une valeur sûre donc, que j'ai déjà vue 2 fois dans cette production.

----
A propos de strategie option binaire Rigoletto, pioché dans le Figaroscope, une remarque de la cantatrice Béatrice Uria-Monzon:

"Je vais  chanter [Carmen] à Toulouse, scène que j'adore, comme j'adore le Théâtre romain d'Orange. Je ne veux pas tout accepter. J'ai ainsi refusé de chanter au Stade de France. Mais souvent on signe des contrats dans l'inconnu. Mon ami Ramon Vargas vient ainsi d'être confronté à un Rigoletto sur la Planète des singes . Il est parti !"

 

Je crois que cette gloussantissime production münichoise sera reprise en juillet 2006, on réserve les billets d'avion, Kozli, hmmmoui ? :-p

2005.11.29

Redirection politique

Vexés de pas y avoir pensé et de s'être fait griller par Sarko, on se rappelle que les socialistes se sont empressés, pour faire bonne figure, d'acheter à leur tour quelques mots-clés Google.

Mais là, j'ai un doute...
www.brunogollnisch.com
...est-ce qu'on va pas chercher un peu loin dans le spectre politique ?

2005.11.20

Do not disturb

Hibernator

Desperate Housewives (2.01 à 2.05) Drôle, intelligent, impeccable, mais ça commence à ronronner un peu...

Following Sean, de Ralph Arlyck, à l'Espace Saint-Michel. Regard étrange sur les rêves de l'Amérique hippie, le temps qui passe en faisant grandir les petits garçons et vieillir les réalisateurs. Recommandé (et manifestement pas que par moi), mais ça passe dans seulement 3 salles en France.

Les Sopranos (1.01-1.02) Pour voir. Bof bof, pour l'instant, c'est long, et ça casse pas trois pattes à un canard, j'hésite à continuer.

Le Roman d'un acteur, de et avec Philippe Caubère (I-2 - Ariane ou l'âge d'or, I-3 - Jours de colère) Masques, maoïsme, et 2CV: Le Théâtre du Soleil de la décénnie 70. Incarnation géniale, acteur monstrueux. Vu 6h, il reste 4 épisodes.

 

2005.11.12

Musique d'attente, ou "Un peu de gauchisme gratuit pour patienter"

The Sarko Skanking, juillet 2005. (Texte et voix: Iznogoud ; montage : La Voix Off; arrangement musical: Onsfoudfkilao)

[3,2 Mo]

2005.11.07

Pense-bête (pour quand ça nous fera des souvenirs)

2005.10.30

Ambassade d'Indonésie, fête de rupture du jeûne

Groar, groar ! Bong, bong ! Bip, bip !Fshh, fshhh...

2005.10.28

Moi non plus !

Je n'écris pas des masses... Mais c'est parce que je suis les conseils de la patronne (et d'ailleurs on a rendez-vous à l'Olympia le 6 novembre, chouette alors...)

2005.10.23

"Grab your dick and double click !"

The Internet is for porn ! (de la comédie musicale Avenue Q):

[2,8 Mo]

Une découverte hilarante conseillée via lapincompris, bangbangladesh, Folkfurieuse, l'indispensable Broadway Baby (que je me permets  allègrement de vampiriser puisqu'il n' pas de radioblog ;-) Hier nuit, j'en ai ri aux larmes, à réveiller mes pauvre voisins.

Les paroles de l'extrait ? Ici par exemple.

Plot summary (wikipedia): [...] Kate gets called up by the kindergartenteacher, who says that she will not be in for the first few periods of the morning and that she may teach whatever subject she likes. Kate wants to teach something "relevant" and "modern": the internet ! But Trekkie Monster, the porn-loving monster, soon destroys any sort of positive credibility for "this new technology."

2005.10.21

"En m'envolant"

Petit hommage au dessinateur belge Jean-Michel Folon, décédé hier jeudi, et témoin d'une époque que je n'ai pas connue où l'on osait l'art, la poésie et la tristesse à la télévision: le générique d'Antenne 2, "  Les Hommes Volants". Musique de Michel Colombier, (L'Aube, nom donné pour l'occasion au morceau Emmanuel de son album Wings.) Le premier qui pleure a perdu.

Les_hommes_volants

"Questionnaire de Proust" de Jean-Michel Folon

Ce n'est pas la taille qui compte (la fusion des ENS dans la presse)

Après la première charge lancée par Nicolas Baverez dans le Figaro ("La mort annoncée de l'Ecole Normale" - cf. infra), c'est maintenant à Jacques Julliard du Nouvel Observateur de critiquer la politique de notre  Directeur concernant la fusion des ENS Ulm et Cachan

"L'Ecole normale supérieure est-elle soluble dans la technocratie? C'est apparemment ce que croient les promoteurs d'un projet de fusion entre le vénérable cloître de la rue d'Ulm et l'Ecole normale supérieure d'Enseignement technique (Enset) de Cachan. Un projet étrange, pour ne pas dire saugrenu."  ("Sauvons Normale sup !", Le Nouvel Obs',  20/10/05).


L'auteur passe alors au crible les deux principaux arguments des pro-fusion:


L'agrandissement de la taille de l'établissement pour améliorer sa visibilité internationale ?
Une vue de l'esprit, la renommée ne dépendant pas de la taille, "
nous avons besoin de multiplier des institutions d'excellence à taille humaine et à objet défini, plutôt que de noyer celles qui existent";

L'extension du champ des disciplines couvertes ? Une remise en cause de l'équilibre et du dialogue entre sections scientifique et littéraire, et surtout une menace pour les matières théoriques et la recherche fondamentale, avec le "risque, à l'occasion d'une fusion avec l'Enset où ces disciplines sont pratiquement absentes, [d']enrober le noyau dur de ces études dans une vague ratatouille de sciences humaines, sans arêtes intellectuelles dures et résistantes au frottement."

Les fonctions du Directeur actuel arrivent à leur terme le 25 octobre, mais il souhaiterait voir son mandat renouvelé. Une commission des sages devra en fait bientôt proposer au Président de la République une liste de trois candidats possibles, et la rumeur rapporte que d'autres concurrents sérieux sont aussi sur les rangs. De là à dire que la campagne pour la succession aurait déjà commencé dans la presse...

edit: Les Echos , et Le Monde de ce jour s'y mettent aussi:

Lire la suite "Ce n'est pas la taille qui compte (la fusion des ENS dans la presse)" »

2005.10.19

Le détail

DDS 2006, Jérôme Prévitali

DDS 2006, Sylvain Letellier

Blogueur anonyme

in "Le motif de la prise dans la photographie homoérotique, symboles d'emboîtements, emboîtements de symboles, Tome 1 (électricité et téléphone), thèse de doctorat, co-direction de B. Coulmont et U. Phers, ed. du Pipo Flamboyant)

Add. Fantastique ! Encore un nouvel exemple frappant. j'adoooore....

2005.10.18

Les NTIC à l'assaut de l'aile Montpensier (RSS et Hautes juridictions en Europe)

Le Conseil Constitutionnel vient de doter de flux RSS (en .xml), qui permettront désormais d'être averti directement via son agrégateur préféré des dernieres décisions rendues, et aussi d'acceder aux précieux articles de doctrine  publiés aux Cahiers (commentaires "autorisés" des décisons rendues et sujets juridiques divers traités par des spécialistes de haut niveau). Cela sera beaucoup plus pratique que la liste de diffusion qui avait été mise en place

Flux RSS décisons rendues  Les dernières décisions rendues

Flux RSS références doctrinales  Les nouvelles références doctrinales

Le site du CC est généralement salué comme l'un des meilleurs sites internet français en termes d'accès aux ressources juridiques officielles. Y sont notamment publiés, presque en temps réel, décisions intégrales,  textes des saisines, communiqués de presses et résumés de décisions (rédigés dans un français compréhensible par le commun des mortels comme par les journalistes, ce qui ne les empêche d'ailleurs pas de raconter souvent n'importe quoi).

La Cour Constitutionnelle de Karlsruhe (Allemagne) possède déjà un tel flux RSS (et pousse la politesse jusqu'à traduire en anglais certains arrêts importants).

Flux RSS Entscheidungen (décisons) Entscheidungen (décisons). 

Pressmitteilungen (communiqués de presse) Pressmitteilungen (communiqués de presse). 

Le flux RSS  en anglais pour la CEDH [avec publicité] qui avait été construit par une société privée à partir des entrées du greffe de la Cour n'est malheureusement plus alimenté depuis la refonte du site  a changé d'url mais existe toujours !

Registrar of the European Court of Human Rights  Press releases issued by the Registrar of the European Court of Human Rights [avec pub]

Et toujours rien du côté de la CJCE, de toutes manières de nos jours tout bon juriste utilise déjà ça [actualité] en page de démarrage, non ? (ok, là ça va se voir que j'en fais trop...)

Ah ça c'est sûr, ça change des notes sur les pompiers... Mais j'ai qualques scrupules à ne jamais parler de droit tout en étant lié par Paxatagore.

2005.10.17

Tongue in chicks (Hétéro pun pride !)

Vous vous en souvenez (ou pas), j'ai été le premier à regretter la disparition de l'inénarrable jeu en ligne "Puteland.com". Pour ceux qui trouvent que les tamagoshis (et tous leurs déscendants japoniais), c'est pour les nains de moins de 8 ans, qu'il faut être un geek taré pour éprouver du plaisir à élever des kochons, des vaches, des bébés, des pirates, des hommes préhistoriques, des footballeurs (je me demande si c'est pas la même interfcae pour ces deux là), Puteland, c'était vraiment l'occasion de s'initier au merveilles du multijoueurs en ligne.

Ce jeu à caractère éminemment éducatif tranchait d'emblée avec le reste en proposant d'elever votre cheptel de jeunes péripatéticiennes et de faire fructifier votre capital, au besoin en battant ou en droguant vos protégées, voire en les revendants selon la loi de l'offre et de la demande sur un marché virtuel (ou la concurrence est libre et non faussée) si elles ne rapportaient pas assez (certaines dames allaient jusqu'à vous voler, on ne trouve décidément plus de personnel de confiance de nos jours, même pas a reconnaissance du ventre, encore les séquelles du Front Populaire, Blum, Jospin et consorts).

Malheureusement ce site suisse à fermé depuis. Eh, oui, assez étrangement, des gens se sont plaints, tellement que le responsable, qui faisait tourner tout ça pendant son temps libre, a été licencié par son CHU après parution de plusieurs articles ironiques dans le journal Le Matin [topo]. Notez bien que comme ici on est lâche et pas très sérieux, et surtout qu'on a horreur des débats de société, on se gardera de  prendre parti entre les jeunes créateurs qui brandissent la liberté d'expression, même trash et violemment débridée, et les vieux réacs qui défendent un certaine conception dépassée de l'ordre moral et du politiquement correct...

PimpsMais réjouissons-nous à nouveau, mes amis, car du vrai pays de la Liberté et des Bases Militaires-Prisons nous vient une initiative courageuse que nous saluons comme nos confrères bien informés:

Puteland est mort ? Voici "Pimpstreet", le jeu avec des putes à ton service ("hoes") des lascars à ta solde ("thugs"), de la drogue pour entretenir tout ce beau monde, et des armes pour attaquer les membres de gangs adverses. Cooool, et a essayer entre deux parties de GTA san Andreas.

Et bientôt, Gigoland.fr , avec soirées techno-mousse au Pulp, ramassage de vielles peaux après 3h et crépage de chignon entre folles aux AG des assoces militantes... toute ressemblance avec...  tout ça, tout ça...